10 raisons d'opter pour une mode plus éthique et responsable

10 raisons d'opter pour une mode plus éthique et responsable

Pas toujours évident de passer le cap de la mode éthique. Il est fort possible que vous ayez besoin d’arguments supplémentaires pour vous en convaincre, mais également pour convaincre votre entourage ! Alors, voici 10 raisons d’opter pour une mode responsable.

1. Ne pas nuire aux autres

Lorsque l'on aborde la question de la consommation responsable, on pense très souvent à minimiser l’impact de nos actions afin de préserver l’environnement dans le futur. Or, l’industrie de la mode n’a pas seulement un impact sur notre environnement, elle en a un, avant tout, sur de nombreux individus : tous les travailleurs et travailleuses de la chaîne de production, mais également les animaux qui ne sont pas épargnés (notamment pour la production de fourrure, de laine ou encore de cuir).

De plus, cet impact est en temps réel, c’est-à-dire que les conséquences sont directes. La portée de nos actions n’est pas seulement visible dans plusieurs semaines, plusieurs mois, mais au moment même où vous lisez ces lignes.

Gardons en tête que nos choix de consommations ont des impacts concrets et instantanés sur une multitude d’individus. Pour cette raison, n’oublions pas le futur, bien sûr, mais n’oublions pas le présent non plus !

Une mode responsable pour respecter le travail des ouvriers

Alors que faire ? Je ne peux que vous recommander de vous tourner vers des marques de mode solidaire et végane qui respectent les travailleurs, et n’impliquent aucun animal dans le processus de production.

Un mot sur la mode solidaire qui peut prendre plusieurs formes : soutien d’une cause sociale, ré-insertion, insertion ou encore aide aux minorités.

De cette façon, vous contribuez à un système qui tente de traiter le mieux possible les individus.

2. Minimiser son impact sur l’environnement 

Quand on prend suffisamment de recul, on se rend bien compte que l’on n’agit pas pour la planète en elle-même. La planète se porte très bien, que l’on soit présent ou non. On ne minimise pas son impact sur l’environnement pour conserver l’environnement en lui-même, mais bien pour que celui-ci reste viable et agréable pour les individus qui vivent avec nous ou qui viendront après nous. D’ailleurs, dans un sens, cela rejoint la première raison.

Or, en préférant une mode éthique et écoresponsable, on prend en compte les enjeux écologiques en limitant le gaspillage, les effets néfastes de l’industrie textile : on réduit son empreinte carbone et par là le réchauffement climatique, on minimise l’émission de pollution en tout genre, on assèche le moins possible les terres agricoles ou encore on évite la propagation de plastique, comme les microfibres, dans les océans.

C’est particulièrement le cas si vous privilégiez des marques qui favorisent le travail local (souvent en coopérative), car elles permettent ainsi de réduire les transports, de s’assurer le non travail d’enfants et de conditions de travail plus respectueuses définies par l’Organisation Internationale du Travail.

3. Être en accord avec ses valeurs

Si vous êtes arrivés sur cet article, c’est certainement pour améliorer votre mode de vie afin que celui-ci soit le plus en adéquation possible avec vos valeurs. C’est le premier pas d’une démarche vertueuse.

De nombreuses études ont démontré que lorsque nos actions sont cohérentes avec nos valeurs, cela contribue grandement à notre bien-être et au fait de se sentir aligné avec ses convictions les plus profondes.

Eh bien, enfonçons le clou ! Si vous êtes convaincus que vous préférez vivre au sein d’un système plus juste, contre l’exploitation des êtres humains et des animaux, alors en optant pour une mode éthique, vos actions sont en parfaite cohérence avec vos convictions.

4. Protéger sa santé

Dans le procédé de fabrication, l’industrie de la fast fashion utilise malheureusement souvent des produits toxiques pour la santé aussi bien des personnes qui fabriquent les vêtements que des personnes qui les portent.

Fashion United recense 5 produits chimiques dangereux :

  • le plomb ;
  • le NFE (éthoxylates de nonylphénol et nonylphénol) ;
  • les Phtalates ;
  • le PFC (produits chimiques perfluorés et polyfluorés) ;
  • le Formaldéhyde.

On pourrait très facilement se dire qu’une fois lavés, ces vêtements ne comportent plus aucun danger. Or, ces substances restent encore en grande quantité nichées dans les fibres du vêtement. Et ces fibres sont en contact direct avec votre peau et vos muqueuses. Et puis, elles se déversent dans les champs de culture, les eaux des lacs et océans.

En privilégiant des marques écoresponsables, vous avez bien plus de chances de profiter de vêtements aux composants plus sains pour votre santé (mais aussi celle des ouvriers).

Une mode durable pour des tissus sains et de qualité

 

5. Redonner de l’importance au fait d’acheter

Cette raison vous semble obscure ?

Prenons un peu de recul.

On remarque souvent que le fait d’acheter des vêtements à outrance n’est pas nécessairement lié à un goût particulièrement marqué par un désir pour la mode, les textures, les couleurs ou encore les silhouettes, mais plutôt pour répondre à une peur ou pour combler un manque, qui sera différent selon chaque individu.

Le vêtement peut notamment être utilisé pour montrer son appartenance à un groupe pour se sentir exister ou pour trouver une attention extérieure ou encore l’approbation. Entendons-nous bien, il n’y a pas nécessairement de mal à cela. Cependant, cela devient problématique à partir du moment où cette pulsion d’achat ne rend pas heureux et s’inscrit dans un schéma qui n’est pas très sain. Et puis, cet impact se répercute non seulement sur l’individu, mais aussi sur les autres faisant partie du système de production et sur leur environnement.

Sans pour autant résoudre le problème de l’achat compulsif, acheter plus éthique pourrait permettre de minimiser les pulsions. J’y vois 2 principales raisons peuvent amener à cela :

  • le coût plus important du vêtement qui rend l’acte moins impulsif ;
  • la prise de conscience que l’acte d’achat ne nous implique pas seulement, mais aussi tous les individus qui sont parties prenantes.

Et peut-être que vouloir adopter un rapport plus éthique à l’achat (du fait des individus impliqués, de l’environnement, etc.) peut aussi nous amener à tendre vers un rapport plus éthique à soi. Mais il ne s’agit que d’une supposition et je ne souhaite pas m’aventurer dans de la psychologie de comptoir !

6. Diminuer le poids des acteurs traditionnels non éthiques du secteur 

Bon là je ne vais pas vous donner de cours de mathématiques. Si vous donnez votre argent à des marques éthiques, alors vous en donnez moins, voire plus du tout aux marques dont l’éthique n’est pas leur priorité.

7. Donner du poids aux acteurs éthiques du secteur

A contrario, lorsque vous privilégiez les marques responsables, vous envoyez un message fort auprès des autres marques traditionnelles, mais aussi auprès des acteurs publics. Vous exprimez votre choix d’une durabilité environnementale et sociale, en somme votre choix pour le développement durable. D’ailleurs, on voit que les marques de fast fashion ou aux pratiques fort douteuses commencent à changer leur processus de fabrication.

N’oublions pas qu’exprimer sa citoyenneté, dans un système de consommation tel que le nôtre, passe également par ses choix de consommation comme la slow fashion, la mode soutenable, l’éco conception - peu importe le nom donné - ou de non-consommation pour éviter la surproduction.

8. Acquérir des vêtements durables

Il est vrai que les vêtements écoresponsables ont un certain coût. Cependant, ils sont généralement conçus avec des matières éco-friendly et tissus de meilleure qualité, confortables et durent bien plus longtemps dans le temps. Et cela limite la production de déchets !

D’ailleurs certaines marques transforment des chutes de tissus en vêtements, ce qu’on appelle l’upcycling, et ont l’avantage d’être très résistants.

La mode responsable permet une conception durable

Conseil pour les petites bourses : préférez d’abord investir dans des basiques auprès de marques éthiques (jean, t-shirt, veste, etc.).

9. Gagner du temps

Au point 8, on peut aussi ajouter qu’étant donné que vos vêtements sont généralement de bien meilleure qualité, vous passez donc moins de temps à les remplacer et vous passez alors moins de temps en magasin ou sur Internet !

10. Économiser de l’argent

Vous n’avez pas les moyens d’acheter pas cher. Cela vous semble contradictoire ? Et pourtant ! Rappelez-vous le point 8. Le prix des vêtements éthiques est plus coûteux que ceux de la fast fashion, mais il s’explique par leur meilleure qualité. Vous n’avez donc plus autant besoin de renouveler votre garde-robe. Au final, à long terme, il est fort possible que vous ayez moins dépensé que si vous aviez continué d’acheter au même rythme auprès de la fast fashion.

Prêt à changer pour un mode de consommation écoresponsable ? Alors voici 4 conseils pour commencer !

Et de votre côté, quelle raison vous a donné le plus envie d’opter pour une mode responsable ? En avez-vous d’autres qui pourraient motiver des personnes à se tourner vers des vêtements plus conçus de manière plus éthique ?

 

Avant de partir, ça peut vous intéresser..


Leave a comment