10 CONSEILS POUR VOYAGER PLUS RESPONSABLE 🌎

10 CONSEILS POUR VOYAGER PLUS RESPONSABLE 🌎

Nos choix/comportements impactent notre empreinte carbone (et donc notre Planète). C’est le cas aussi lors de nos voyages. Pour améliorer nos habitudes et laisser une Planète "correcte" aux générations futures, devenons acteurs-trices d’un tourisme plus durable 👍.

On connait plutôt bien les gestes quotidiens que nous pouvons adopter pour vivre de manière plus écolo et limiter notre impact environnemental. Mais comment faire pendant nos vacances ?En principe, les vacances sont faites pour se faire plaisir et éviter les privations, mais rassurez-vous, c’est possible de voyager plus responsable tout en profitant !

Découvrez mes 10 conseils pour voyager plus responsable !

1 – Préparer une valise écoresponsable (ne prenons que l’essentiel !)

La première étape avant de partir en vacances, c’est de préparer sa valise.

On a souvent peur de manquer, on veut parfois tout emmener avec nous... Mais il ne faut pas en faire trop. L’objectif : ne prendre que l’essentiel !

(se demander si on va vraiment avoir besoin de ces 4 paires de chaussures par exemple...

Ou de ces 14 t-shirts, qu'on peut aussi laver sur place au lavabo "à l'arrache" si pas de machine).

Plus une valise est lourde, plus elle est polluante. Une valise responsable c’est d'abord une valise plus légère car cela réduit le CO2 émis pendant le transport ! Autre avantage évident : la valise sera moins chiante à transporter ! 😊

Pour ce qui est des cosmétiques à mettre dans la valise, on préfère les savons et shampoings solides et idem pour les accessoires, on les choisit durables/zéro déchet ! (adieu les produits àusage unique...).

 

2 - Juste avant le départ…

Des trucs simples, qu'on oublie parfois.

- Essayer de vider le frigo pour le débrancher (pas de gaspillage !) ✅

- Débrancher tous les appareils électroniques ✅

- Éteindre le chauffage ou la clim' en fonction des saisons ✅

- Côté travail, créer une réponse automatique pour éviter de recevoir trop de mail et penser à vider sa corbeille et ses spams régulièrement ✅

 

3 – Se déplacer en transport plus vert

 

Tâchons au maximum de privilégier les moyens de transport les moins polluants comme le train ou le car, ou éventuellement le covoiturage.

En somme, l'idée est d'éviter l'avion le plus possible (surtout pour faire un Paris-Rennes ou un trajet hyper court largement faisable en transports "doux").

Après c'est vrai que pour certaines zones, l'avion est la seule possibilité (et parfois aussi la plus économique). Encore une fois, tout est question de mesure et de faire de notre mieux.

Une fois arrivé à destination, on oublie les taxis et les voitures de location et on préfère les transports en commun ou idéalement vélo, trottinette, roller, marche à pied ou même plus original : canoë ou paddle pour l’eau (toujours mieux que le bateau)…

Vous ferez aussi des économies 🙂.

 

4 – Fuir le tourisme de masse 

Pour éviter le tourisme de masse, l’idéal est de voyager hors saison, c’est à dire hors vacances scolaire ! (si vous pouvez vous le permettre...)

Les lieux de "surtourisme" accélèrent fortement la pollution : l’environnement est fortement impacté et les exemples sont nombreux.

Les moyens de transport comme les autocars ou les paquebots rejettent des particules fines, les déchets retrouvés dans les villes et dans les eaux sont beaucoup plus nombreux, etc...

 

5 – Privilégier les hébergements locaux 

Saviez-vous qu’il existe des labels de voyage responsable ?

Voici certains organismes reconnus auxquels nous pouvons nous référer : la Clef Verte, l’écolabel européen, les Gîtes Panda.

Pour dormir à la campagne ou en chambre d’hôtes et être au plus proche des locaux, le site Gîte de France répertorie de nombreuses adresses.

Vous pouvez aussi tenter des hébergements "insolites" comme une cabane, un tipi ou encore une yourte. Une occasion de plus de se rapprocher de la nature.

Ces endroits produisent peu de carbone et sont souvent construits avec des matériaux plus écologiques.

Pour pratiquer un tourisme vert, camper est un très bon moyen de laisser peu de traces derrière soi.

Si vous préférez les hôtels, là aussi l'idéal est de limiter votre utilisation des ressources naturelles, comme chez vous.

Garder sa propre serviette pendant tout le séjour, privilégier ses savons et shampoing plutôt que ceux proposés dans les établissements, préférer les douches aux bains...

 

6 – Consommer local, c’est réduire son impact écologique

Durant nos vacances, nous apprécions souvent découvrir la cuisine locale et des produits artisanaux.

Tâchons le plus possible d'éviter les grandes enseignes/supermarchés et optons plutôt pourde petits commerces locaux (épiceries, restau, cafés...).

Opter pour ces enseignes qui proposent du local, c'est plus écologique, mais aussi plus "social", dans le sens où on soutient aussi des commerces qui en ont davantage besoin.

Et puis l'ambiance/l'atmosphère est généralement plus chaleureuse dans ces endroits, et la cuisine/les produits plus savoureux.

Seul bémol, c'est parfois plus cher que dans les grandes chaînes (quoi que pas toujours !).

Là encore, faites comme vous pouvez avec vos budgets et retenez aussi que la qualité a un prix...

 

7 – Etre attentif-ve à notre usage de l’eau

Conseil valable en particulier dans les pays en développement (où tout le monde n'a pas la chance d'avoir de l'eau ou de l'eau chaude).

En vacances, il est nécessaire de conserver ses bonnes habitudes en termes de consommation d’eau. Les douches rapides sont à privilégier aux grands bains, et pas forcément tous les jours. Couper l’eau pendant qu’on se lave/shampouine ou qu'on se brosse les dents est également un bon réflexe.

L’usage de cosmétiques biologiques est un bon moyen de réduire la pollution des eaux, en particulier dans les zones où les eaux usées sont rejetées dans le milieu naturel sans traitement.

Lors des baignades en mer, lac ou rivière, une crème solaire moins chimique est recommandée, pour préserver l’environnement un maximum !

(car forcément, tous ces produits terminent dans nos mers et impactent les fonds marins et les espèces... D'où l'idée d'en utiliser des moins nocifs...).

 

8 – S’intéresser à la culture et aux coutumes du pays/du lieu

En voyage, nos sens sont en éveil. Nous sommes tenté-e-s de goûter, sentir, entendre, voir, toucher. Malgré tout, il arrive que certaines personnes restent accrochées à leurs mobiles et autres technologies.

Voyager dans un pays, c'est aussi respecter ce pays, et s'immerger totalement dans sa culture... (du moins c'est l'idée que j'en ai). Cette immersion/découverte est d'ailleurs avant-tout un plaisir !

Dialoguer avec ses hôtes, son guide, l’agent d’accueil d’un office de tourisme, le réceptionniste d’un hôtel, ou tout simplement avec les passant-e-s dans la rue, le chauffeur du bus,… C'est le gage de réellement s'imprégner des lieux 🙂.

Être voyageur-se, c’est selon moi avoir envie de découvrir un « ailleurs », et faire des rencontres mémorables !

D’ailleurs, lorsqu’on revient d’un voyage, on se souvient des lieux, mais aussi des belles rencontres ! Un ami que l’on se fait sur la route, dans son groupe de voyage, marque parfois autant notre vie qu'un proche qu'on voit régulièrement.

Enfin, concernant les rencontres, laissons aussi nos préjugés de côtés. Ce n'est pas parce qu'on ne fait pas comme ça chez nous que nous avons raison. Nous avons notre culture et en sommes fiers, mais elle n'est pas supérieure à une autre culture. Restons ouvert-e-s d'esprit, bienveillant-e-s et modestes, face à "l'autre".

 

9 – Opter pour des activités cool et pas ou peu polluantes

L’été est l’occasion de pratiquer des activités aquatiques ! 👍

Il existe plusieurs façons écologiques de se divertir dans l’eau.

Le canoë-kayak, que l’on connaît tous, le snorkeling, la planche à voile, la plongée ou encore le surf... Ici notre présence sur l’eau n’a pas d’impact (à condition qu'on ne jette pas notre mégot de cigarette...).

En bref, tous les sports aquatiques qui ne nécessitent pas de moteurs.

Attention toutefois à la crème solaire, (je le répète 😉) optons pour une crème plus respectueuse de l’environnement (perso' j’utilise celle de la marque Respire).

La marche à pied est l’une des activités qui dégage le moins de gaz à effet de serre, 100 % naturelle.

Si nous aimons nous servir de nos jambes, la randonnée est faite pour nous !

Avec un peu de pratique et une bonne dose de motivation, nous découvrons des paysages fabuleux, qui ne sont donnés de voir qu’aux marcheurs-euses !

Bien sûr, si vous partez pour la journée et que vous prenez vos collations, pensez à utiliser des ustensiles zéro déchet, matériaux écologiques et/ou biodégradables. Sinon, ramenez tout avec vous, pour le trier ensuite.😊

 

10 – Pour finir, quelques conseils pour réduire son impact sur l'environnement

Des choses simples qui aident à préserver la planète :

- Avoir sa crème solaire écoresponsable

- Opter pour des Tupperwares en verre et des couverts réutilisables

- Toujours avoir un sac poubelle dans son sac pour y mettre ses déchets (y compris ses mégots pourles fumeurs-euses)

- Privilégier un tote bag réutilisable (ou des petits sacs à vrac) plutôt que des sacs en plastiques

- Privilégier les produits locaux et en vrac

- Privilégier les vêtements bio de marques éthiques comme Coton vert, ou de 2nde main (même hors vacances bien sûr 😊)

- Et tant d'autres choses...

Voilà pour moi !

👉 Et vous, avez-vous d'autres idées/conseils pour voyager plus responsable ?

Dites-moi tout dans les commentaires de l'article (ci-dessous 👇) ! 🙂

Caroline, de Coton vert 🌿

 

Avant de partir, ça peut vous intéresser...

(surtout si la conso' plus responsable et en particulier la mode éthique vous intéressent 🙂)

- 10 marques de (délicieux) chocolats éthiques 🍫

- 5 alternatives plus éthiques pour nos livraisons (adieu les Uber eats, Deliveroo, etc) 🚲

- Greenwashing : Comment savoir si une marque est vraiment éthique ? (et ne plus se faire avoir !) 🤔

- 13 applis pour consommer plus responsable 👍

- Comment s'habiller plus responsable (les 4 conseils d'Hélène !)🧐

- Où trouver de la mode éthique ? Plus de 100 adresses dans cet article !

- Zoom sur la face cachée du textile... 😡

Et pour découvrir nos basiques Coton vert, bio & solidaires, c'est par ici 🙂.


1 comment


  • Launay Marcel
    Bravo pour ce article

    Connaissez-vous lzeguide qui répertorie beaucoup d’initiatives, avec beaucoup d’ adresses pour voyager responsable.
    Je connais particulièrement Nicolas Breton qui y travaille et qui était préalablement militant du commerce équitable , (Faire un monde équitable….. ).
    Bonnes vacances
    marcel


Leave a comment